L'espoir et le chaos

Un maquis du Périgord dans la Seconde Guerre mondiale (novembre 1943- 11 juin 1944) Tome 1

 

     Cet ouvrage dépasse les lieux communs et les discours convenus sur la Résistance.

       La création du Service du travail obligatoire, le 10 février 1943, entraîne l’afflux vers les maquis de milliers de réfractaires au départ en Allemagne. La Résistance française devient alors un véritable phénomène de masse et passe progressivement à l’action armée contre l’occupant.

       En Dordogne, comme partout ailleurs, les maquisards forment une communauté qui possède ses propres codes et rituels nécessaires à sa survie ; car la mort rode toujours au coin d’un bois ou au bord d’une route et elle frappe régulièrement ceux qui sont continuellement traqués. À ces dangers extérieurs, s’ajoutent des rivalités internes qui conduisent parfois à des scissions et à de violents antagonismes.

      Tous ces aspects sont abordés et replacés dans leur contexte dans cet ouvrage qui souhaite dresser un tableau exhaustif et objectif de la vie d’un groupe de maquisards dans toute sa complexité, avec sa grandeur, mais aussi sa part d’ombre.

      L’auteur évoque la lutte contre l’occupant, mais également  des thèmes plus rares, tels que l’amour et la sexualité au maquis, les faux maquis et les règlements de compte sanglants.

     Il relate dans cet ouvrage très documenté, issu de plus de 15 années de recherches auprès de plusieurs centaines de témoins et dans de nombreux centres d’archives, l’histoire d’un maquis du Périgord de la forêt de la Double aux confins du Quercy.

 

294 pages, 362 photos et documents

25 euros + 8 euros de port (33)

© 2014 réalisation Anaïs Taimiot graphiste.