Visite du Mémorial de la Résistance de Saint-Etienne de Puycorbier (Dordogne)

    Le Mémorial de la Résistance de Saint-Etienne de Puycorbier, inauguré le 27 mai 2018, est situé dans la forêt de la Double, qui est le plus grand massif forestier du département de la Dordogne (550 kilomètres carrés). Il rend hommage aux quelques 700 maquisards qui vivaient sur le territoire de la commune et qui furent attaqués par les troupes allemandes le 6 août 1944. Le site, constitué de 37 panneaux explicatifs et illustrés, d'une salle d’exposition d’objets et de documents ainsi que d'une salle de projection diffusant les témoignages poignants d’anciens maquisards de la Double. Le mémorial est essentiellement en plein air et est accessible gratuitement toute l’année (Renseignements Musée André Voulgre : 05 53 81 23 55)

 

   Visites personnalisées

    Toutefois, les personnes souhaitant une visite personnalisée du mémorial par un historien connaisseur et passionné, qui est l’auteur de la réalisation des panneaux d'exposition peuvent faire appel à moi. Je me ferai un plaisir de les accompagner dans ce voyage à travers le temps à l'époque de la Résistance et du maquis.

 

   Tarifs

    Groupes (non scolaires)

 

   Visite guidée du mémorial de la Résistance (1 h 00 / 1 h 15, mais souvent plus). Sur inscription, 5 personnes minimum.

    7 euros par personne de plus de 18 ans / 3,50 euros de 11 à 18 ans / gratuit jusqu'à 10 ans.

   

   Groupes  scolaires

   Visite guidée du mémorial de la Résistance (1 h 00 / 1 h 15, mais souvent plus).

    Demi-classe : 4,50 euros par personne / Classe : 4,00 euros par personne / Deux classes et + 3,50 euros par personne / Gratuit pour  les  enseignants et accompagnateurs

    

Contact :  06 95 05 66 20 - 05 53 81 52 21 / histoire.partage@yahoo.fr

Formule visite du Mémorial de la Résistance + site du Maquis de Virolle

 

     Vous pouvez également opter pour une formule visite du mémorial + visite du camp de Virolle (2 heures 15 environ, mais souvent plus) situé à proximité, qui abrita 700 maquisards durant l’été 1944.

   Tarifs

    Groupes (non scolaires)  Sur inscription, 5 personnes minimum

   12 euros par personne de plus de 18 ans / 6 euros de 11 à 18 ans / gratuit jusqu'à 10 ans.

    Groupes scolaires

   Forfait demi-journée ou journée : me contacter

Contact :  06 95 05 66 20 - 05 53 81 52 21 / histoire.partage@yahoo.fr

 

Formule « A la découverte de la Résistance »

 

    Pour les passionnés et tous ceux qui désirent en savoir plus , un circuit « A la découverte de la Résistance» est disponible  et modulable selon vos envies (demi-journée ou journée)

   Tarifs

      Sur inscription, 5 personnes minimum

    20 euros par personne de plus de 18 ans / 10 euros de 11 à 18 ans / gratuit jusqu'à 10 ans.

                    Un forfait à la demi-journée ou à la journée est également possible

Quelques exemples

(chaque proposition est toujours illustrée d’une importante documentation et de nombreux témoignages afin que les visites soient incarnées)

 

 

Saint-Georges Blancaneix : Vie d’un groupe de maquisards dans un village acquis à la Résistance / Le point de départ des actions des maquisards entre Vallée de la Dordogne et vallée de l’Isle / Lieu d’inhumation de deux maquisards tombés lors de l’attaque d’un train de sécurité allemand à Mussidan le 11 juin 1944 (voir ci-dessous) / Ludwig, ou l’histoire d’un prisonnier allemand qui doit sa vie à un cochon…

 

Gare de Mussidan : lieu d’attaque d’un train de sécurité allemand par les maquisards (11 juin 1944) / Contexte du Débarquement et de l’insurrection nationale / Des faits uniques dans l’Histoire de la Résistance en Dordogne.

 

Monument aux fusillés (Mussidan) : lieu d’exécution de 52 habitants  après l’attaque du train de sécurité (11 juin 1944) / Explications / Répression par la « Gestapo » et la Brigade Nord Africaine, issue de la pègre parisienne (bande « Bony Lafont »)

 

Mémorial de la Résistance de Saint-Étienne de Puycorbier (voir ci-dessus)

 

Monument commémoratif en mémoire de 27 maquisards de la Double au lieu-dit Virolle. Ce monument est érigé au bord de l’important camp qui abritait 700 maquisards en août 1944 (vie du camp, événements avec présentation de nombreux documents)

 

Saint-André de Double : les femmes dans la Résistance à travers l’exemple d’Alice Brandissou, propriétaire d’un café restaurant et boite aux lettres de la Résistance

 

Saint-Germain du Salembre : lieu d’embuscade où 27 maquisards de la Double furent exécutés par l’occupant (explications, solidarité entre maquisards, trahison de collaborateurs, répression de l’occupant)

 

Saint-Martin l’Astier : lieu de parachutage dont le code était « Aux audacieux les mains pleines ». Organisation des parachutages / Réception / Concurrence entre maquisards / Les armes du maquis

 

Gare de Neuvic sur l’Isle : lieu du plus important « casse » du 20e   siècle au monde, réalisé par la Résistance le 26 juillet 1944 : contexte / l’argent de la Résistance / Le « casse » et ses conséquences / Mythes et réalités

Contact : 05 53 81 52 21 / histoire.partage@yahoo.fr

Patrice Rolli sur Facebook

© 2014 réalisation Anaïs Taimiot graphiste.